france5.fr

Dépenses fantômes

Dépenses fantômes

Résumé

Un grand nombre de sommes sont payées inutilement, et quotidiennement, par les consommateurs français - des supermarchés qui font payer plus cher en caisse que le prix affiché en rayon à la compagnie d'assurances qui propose de garantir des produits inutiles ou au smartphone qui puise directement sur le compte via le micro-paiement. Toutes ces dépenses invisibles peuvent représenter des milliers d'euros chaque année, parfois même plus d'un mois de revenus pour un foyer français. A l'heure où le pouvoir d'achat des ménages est une préoccupation majeure, cette enquête met en lumière ces «achats fantômes» et aide une famille-témoin à réaliser plusieurs milliers d'euros d'économies.

Autres

  • Aurélia Bloch / Réalisateur
  • Cyril Thomas / Réalisateur
  • patrick_requena - 21/02/2017 - 01:34

    Bonjour, je mets les pieds dans le plat : le reportage annonce un taux d'intérêt légale de 0.04%. c'est celui de 2014. aujourd'hui, il est de 0.90%. Les économies annoncées ne sont pas restituées mais déduites. il vous faudra rémunérer un avocat sur les gains et la procédure avec votre épargne....En cas de jugement favorable. Donc, soit le reportage "date", soit le consultant est resté coincé dans le passé.

  • disqus_Dk8EMhz2rb - 17/02/2017 - 08:47

    Bonjour, j'ai vu très rapidement la fin du reportage hier et j'ai également un prêt immo à la caisse d'épargne qui est calculer sur 360 jrs an 90jrs trim et 30 jrs mois. je pense que je dois faire valoir mes droits suite a cette erreur de la banque. comment proceder par quel action commencer?

  • frdricespana - 07/02/2017 - 10:19

    Très bon reportage. Comment peut on contacter Monsieur Laurent DE BADTS.

  • pierreharnoncourt - 05/02/2017 - 22:06

    voter ou acheter, c'est se faire détrousser...

  • disqus_zolFG1pBjh - 03/02/2017 - 22:32

    Non, ma banque m'a fait une proposition, elle voulait bien passer de 3,55% à 2,25% sans compensation particulière, si ce n'est les frais d'avenant (frais de dossier, mais si on change de banque il y en a aussi, encore plus). Sauf qu'en faisant jouer la concurrence j'ai obtenu un taux bien meilleur (1,13%). N'empêche que si je ne voulais pas y passer du temps, ça pouvait se faire en 8 jours, sans aucune "compensation".

  • disqus_TR9qf57kBF - 03/02/2017 - 18:18

    J'ai bien indiqué que le changement de banque est obligatoire sur un rachat de crédit. Relisez... Si vous voulez rester dans la même banque et renégocier votre crédit, votre banquier ne le feras pas sans une compensation.

  • disqus_nIkKIdaiEH - 03/02/2017 - 13:11

    Pour les appareils en veille, on n'est pas gagnants à les éteindre. Lorsque vous coupez l'alimentation de la télé ce sont tout ses composants qui refroidissent. Puis vous la rallumez et là vous les faites tous chauffer brusquement alors que si les composants restent en veille, ils sont moins "agressés" et durent plus longtemps. Conclusion vous économisez de l'électricité mais vous diminuez la vie de vos appareils.

  • disqus_zolFG1pBjh - 02/02/2017 - 21:39

    J'ai changé de banque pour racheter mon crédit immobilier. Je suis passée d'un taux initial (2010) de 3,55 % à un taux (2017) de 1,13 %. Sans acheter des parts de la banque ni rien de ce que vous dites. Tout inclus (coût du crédit global sur 12 ans) je gagne environ 11000 euros. Ça valait le coup d'y passer quelques heures.

  • ludovicclabaut - 02/02/2017 - 17:36

    Super reportage, je viens de regarder mon pret à la caisse d'épargne que j'ai fais il y a deux ans et bingo le pret methode lombard est à 360 jours ! qui contacter pour voir la suite ? merci

  • disqus_PXA2Fs9kbF - 02/02/2017 - 12:50

    "à partir des a priori des gens" Etant donné qu'ils partent d'une enquête de la répression des fraudes… Comment dire… J'ai pas l'impression que la répression des fraudes s'amusent à faire leurs enquêtes à partir d'a priori. Après pour avoir entendu certaines choses de la part d'un ami bossant dans un hypermarché, y a des choses qui m'étonneraient même pas.

  • vdsdiv - 31/01/2017 - 20:45

    à14min 38 dans ce reportage : ces gens font venir un conseiller pour faire des économies mais économisent déjà avec le décodeur pirate atlas qui donnent accès à canal , bein gratos . de qui se moque t'on ? ?

  • sdapremont - 31/01/2017 - 12:29

    Moi j'ai une question sur le calcul des prêts méthode Lombard. Vous pensez bien que ce point des sujets m'a particulièrement intéressé et j'ai vérifié les conditions de mon prêt immo, or je n'ai trouvé dans les modalités de calcul des intérêts qu'une notion de calcul mensuel. Cela ne me permet pas de vérifier si le calcul est basé sur une année de 360 ou 365 jours car ils parlent en nombre de mois. Cette modalité de calcul est elle légale?

  • olivierchevreux - 30/01/2017 - 13:15

    Excellent reportage, vraiment ! Des doutes également sur les 8% d'erreurs, mais je vais être plus vigilant c'est certain. Effectivement, entre les assurances et l'énergie, il y a moyen sans trop se fouler de faire de belles économies !

  • disqus_TR9qf57kBF - 30/01/2017 - 12:50

    Je ne doute pas un instant que vous trouviez des erreurs, il y en a et j'en trouve aussi. Mais rendez vous compte, 8%!! Pour un supermarché standard de 50000 références ça représente 4000 erreurs et cela dans toutes les grandes surfaces de France. C'est tout bonnement impossible. Déjà c'est prendre les employés pour des gros débiles qui se trompent presque une fois sur dix. C'est d’ailleurs ce ton là qu'avait le documentaire qui laissait entendre ouvertement l'arnaque voulue des chefs de rayon et la connerie des employés. Le reportage aurait pu parler des promos plus chères que les produits en rayon et des produits à gros grammage plus chers au kilo que les petits contenants autrement plus fréquents que les erreurs de prix. Je le répète le sujet à été traité en surface à partir des a priori des gens.

  • - 30/01/2017 - 07:50

    oups

  • stphanedallarmi - 30/01/2017 - 06:08

    Bonjour Cyril, Bonjour Aurélia Bravo pour votre travail de reportage ! Dommage que vous ayez écorché mon nom ...

  • disqus_iqZ8XsclPA - 29/01/2017 - 21:24

    les 8 % des magasins , bien sûr que si c'est vrai , il y à très souvent des erreurs , même avec des étiquettes électronique qui ne sont pas forcément mis à jour . Et parfois c'est à notre avantage, dernièrement j'ai acheté un vêtement affiché à 9 euros qui est passé en caisse à 7 euros . A l'inverse, l'autre jour j'ai acheté du poivre en grains avec un prix de 1.99 euros et passé à 2.39 en caisse , ce jour là j'étais crevé j'ai eu la flemme d'aller à l'accueil pour me faire remboursé ... une autre fois un bouteille de whisky affiché à 19 euros avec le code barre qui correspond bien, est passé à 27 en caisse ! 10 minutes après , l'accueil m'a remboursé Et j'utilise très souvent les scanners "info prix" (surtout pour le non alimentaire ) car il y' à aussi beaucoup d'erreur de rangement et des promos bizarre dans les rayons... donc faut être vigilant....

  • disqus_iqZ8XsclPA - 29/01/2017 - 20:54

    excellente émission ! je regarderais la rediffusion le 5 où le février ....

  • disqus_TR9qf57kBF - 29/01/2017 - 20:54

    Comment croire que 8% des prix des grandes surfaces sont faux... Vous imaginez un peu la révolution? En plus avec la prolifération actuelle des étiquettes électronique qui elles ne se trompent pas. Impossible. Renégocier son crédit, vous avez déjà essayé? Votre banquier est d'accord si vous basculez vos assurances chez lui, si vous ouvrez de nouveaux comptes, achetez des parts sociales de la banque... sinon c'est niet et changement de banque obligatoire. Ne pas prendre l'assurance emprunteur de la banque? Oui c'est possible mais le banquier ne gardera pas le même taux de crédit et vous fera chanter. Haaa, ça fait réfléchir avant d'aller voir ailleurs. Reportage mal abouti et partial.

  • missvirgule - 29/01/2017 - 20:03

    Mais c'est dingue cette histoire... il faudrait donc connaître TOUS les prix des articles achetés afin de les vérifier et comparer sur le ticket de caisse ?! C'est votre cas à vous ? Vous connaissez tous les prix de ce que vous achetez ? (...) En fait, il y a des choses qui devraient être "régularisées" par l'Etat de sorte que les professionnels de quelque domaine que ce soit ne soient pas autorisés à voler les consommateurs/clients ; mais comme il ne le fera pas, dans l'idéal il faudrait que TOUT le monde défende ses droits (et là aussi, j'ai de gros doutes).

Documentaire Durée : 50min Tous publics / 16:9 / stereo

Nous suivre

Publicité