france5.fr

L'aube des civilisations

L'Empire ottoman et l'Occident - Episode 7

L'aube des civilisations - L'Empire ottoman et l'Occident - Episode 7

Résumé

Ce dernier épisode explore certaines des créations les plus grandioses du règne de Soliman le Magnifique, comme les trésors de Topkapi et les mosquées conçues par le grand architecte Mimar Sinan. Il revient sur la fascination croissante, au XIXe siècle, pour l'Orient, celui-ci incarnant à la fois une culture forte, un partenaire commercial puissant et un marché florissant pour les marchandises occidentales. La série se termine sur le déclin de l'Empire ottoman à la toute fin du XIXe siècle.

Autres

  • Melissa Akdogan / Réalisateur
  • danivn - 06/11/2016 - 16:20

    Un documentaire idyllique et de vulgarisation : peu crédible sur l’ensemble car plein des inexactitudes et exagérations (la version française, car pas de la VO). Quelques exemples : “L’empire le plus long (dans la durée) de l’histoire” – c’est complètement faux (l’empire byzantin, l’empire du Japon, le Saint Empire, l’empire des Habsbourg ....) “Un empire qui a un quart de la population mondiale” – complètement faux Mehmet II – Il prend la Roumanie et l’Ukraine – faux c’est que la Valachie (c.à.d. le sud de la Roumanie) et uniquement comme vassale, et que la Crimée. Les janissaires – pas un mot sur leurs origines Vraiment osée la définition pour les esclaves dans le harem: « centre de formation privé réservé exclusivement aux femmes « (ah, ca c’était fort quand même :) ) Pendant sa première moitié, le documentaire qui parle de l’architecture ottomane montre uniquement les murailles byzantines et la Sainte Sophie. Pax ottomanica :) et qu’est qu’on fait avec les massacres dans les Balkans ? “300000 hommes franchissent les portes de Vienne” – encore une fois c’est faux (pas plus de 150000 hommes dont 20000 janissaires. Par ailleurs, dans le documentaire on oubli les mots clés ‘défaite décisive’ :) Bref, sauf les images qui sont très belles, le reste c’est nul.

  • FabGreg - 26/10/2016 - 12:12

    Isolément, chaque séquence est d'intérêt et a l'avantage de trancher avec une lecture européano-centrée de l'Histoire. Mais une fois vus l'ensemble des épisodes (déjà diffusés sur Arte); on réalise que c'est une ode célébrant les peuples turciques une fois qu'ils se sont convertis à l'Islam. Une thèse que ne renierait pas Erdogan, Pas surprenant quand on découvre au générique l'implication majeure de l'Université turque de Bahcesehir. Visiblement pas gênée par des mensonges par omission : "la Civilisation a vu le jour au Moyen-Orient" (quid de celles de l'Indus, du Fleuve Jaune, des Andes...), la culture iranienne n'est jamais évoquée, l'Inde n'est évoquée que lorsqu'elle succombe aux Moghols (turciques en dépit de leur nom), la Chine n'existe que comme un fournisseur de vaisselles... A croire ce documentaire, la Route de la Soie ne serait apparue qu'avec les Seldjoukides. Quant à la lente et paisible conversion à l'Islam des populations anatoliennes, on est proche du négationnisme. "De l'Orient vers l'Occident", le titre est approprié quand on comprend que cette série documentaire décrit la migration historique des peuples turciques vers l'actuelle Turquie. Très réducteur quand l'ambition affichée est de décrire "l'aube des civilisations".

  • yahndrev - 19/09/2016 - 12:53

    Y a t-il une suite à ces 2 excellents documentaires et si oui, quand sera t-elle diffusée?

  • mahkoadfall - 13/09/2016 - 12:05

    C'est parce qu'au moment de la construction du site, la région faisait partie de la Haute-Mésopotamie (expliqué dans le 2è épisode), c'est-à-dire l'amont des 2 fleuves qui forment le croissant fertile.

  • luciemanceau - 08/09/2016 - 08:47

    Une petite précision concernant votre résumé. Dans la dernière phrase, on a l'impression que Göbekli Tepe se trouve en Mésopotamie or ce n'est pas du tout le cas puisque c'est en Turquie et plus précisément en Anatolie centrale. Certes ce site fait partie du croissant fertile mais pas de la Mésopotamie, qui recouvre l'Iraq et le nord de la Syrie.

Jeudi 1 Décembre 03h25 Rediffusion du lundi 7 novembre 01h00
Documentaire Durée : 50min Tous publics / 16:9 / stereo

Nous suivre

Publicité