france5.fr

Le marché de la mort est bien vivant !

Le marché de la mort est bien vivant !

Résumé

Aujourd'hui, le marché funéraire est en pleine mutation. Le secteur n'a pas cessé de s'adapter aux tendances sociologiques, économiques et technologiques, et ce depuis la libéralisation de son marché, en 1993. Designers, artistes ou encore concepteurs-web proposent sans cesse de nouvelles manières de célébrer la mort. De la retransmission sur le net d'une cérémonie précédant une crémation aux tombes connectées, sans oublier les sites dédiés à la mémoire des défunts qui fleurissent sur les réseaux sociaux ou encore la fabrication de cercueils en carton, l'offre est de plus en plus variée.

Autres

  • Sylvie Deleule / Réalisateur
  • chtiencolere - 07/11/2014 - 17:30

    @ Coralie : Vous faites bien de préciser, on n'est pas assez au courant. Quand mon épouse est décédée, avant de partir pour l'institut d'anatomie ( en moins de 6 heures) nous avons été accueilli en chambre mortuaire, et au vu des circonstances rester en famille jusqu'au départ. Ne sachant pas, mais voyant arriver un "homme en noir", j'ai cru à un employé funéraire, qui en a pris pour son grade ..... c'était l'ambulancier de l'Institut !! Ne pas mélanger donc . @ Katia : Merci du conseil, je devrai suivre mon épouse le cas échéant, mais .....

  • katiavanquelquechose - 06/11/2014 - 18:28

    CHTIENCOLERE, vous êtes, au même titre que la majorité des personnes, simplement victime. Victime de préjugés. Les us et les coutumes sont tenaces. Le service gratuit existe, il s'appelle le service ordinaire. C'est le seul mode obligatoire pour une commune. Les communes sont en effet tenues de mettre à disposition de tels emplacements au profit des personnes disposant du droit d’être inhumé dans le cimetière communal (Art. L. 2223-1 et L. 2223-3 du Code Général des Collectivités Territoriales). En clair, les emplacements que l'on qualifie de terrains communs sont, le plus souvent, utilisés pour l’inhumation des personnes dépourvues de ressources suffisantes, le terrain commun est parfois dénommé en pratique "carré des indigents". Il demeure que le terrain commun n’est nullement réservé à ces personnes, mais est susceptible d’accueillir toute personne ayant droit à inhumation dans le cimetière communal (reprendre les articles précités). Tout simplement. :o)

  • disqus_lvmI9YrxVw - 05/11/2014 - 23:19

    Ai regardé le reportage sur France 5 : le marché de la mort est bien vivant. Emission très intéressante et bien réalisée pour expliquer le milieu funéraire. Travaillant dans le milieu mortuaire à l'hôpital, je tiens à apporter un rectificatif des mots employés par le conseiller funéraire après le reportage. Au sein d'un établissement de santé, le service de soins de la chambre mortuaire est composée de professionnels de santé (aides-soignants et infirmiers) qui soignent des patients décédés et accueillent, accompagnent leurs proches. Les termes de "morgue, amphithéâtre, dépositoire..." sont à bannir du vocabulaire. Nous parlons, en tant que soignants de la chambre du patient => chambre mortuaire et notre mission est d'effectuer les soins jusqu'à la fermeture du cercueil. Mortuaire = soins aux patients décédés dans un établissement de santé effectué par des soignants Funéraire = prise en charge d'une personne décédée en dehors de l'hôpital par une société privée à but lucratif La sémantique est importante Merci d'apporter cette correction. Bien à vous

  • disqus_5kyvD5FCA2 - 04/11/2014 - 21:43

    CORRUPTION dans le secteur du FUNERAIRE : Prise illégale d'intérêts d'un élu, Maire, Vice Président du Conseil Général de la MARNE (51) En Octobre 2010, je créé une entreprise de Pompes Funèbres sur la commune de Dormans 51700 dans le département de la Marne, suite à un très lent démarrage de mon activité, il m’est apparu qu’en réalité le Maire de la Commune de Dormans, Vice Président du Conseil Général de la Marne, a un lien de parenté avec le gérant (beau frère) de l’entreprise de Pompes Funèbres concurrente sur cette même Commune. C’est en ma qualité de gérant que j’ai fait constater par Huissier de Justice que les services de la Mairie de Dormans recommandaient l'entreprise de Pompes Funèbres concurrente, allant même jusqu’à indiquer qu’il n’existait aucune autre entreprise de Pompes Funèbres sur la Commune de Dormans (51700). Faits contraires à la législation funéraire article L.2223-35 du CGCT, Code Général des Collectivités territoriales et pour lesquels une procédure judiciaire est en cours. Le 07 Février 2012, Malheureusement faute d’activité suite à cette concurrence faussée, les diverses pratiques douteuses et du fait du quasi monopole de l'entreprise concurrente sur la Commune de Dormans, j’ai été dans l’obligation de mettre un terme à mon activité en déposant au Tribunal de Commerce de Reims 51100, une demande de liquidation judiciaire immédiate à ma demande de mon entreprise de Pompes Funèbres qui a été prononcée ce même jour. A ce jour, Monsieur le Préfet de la Marne, n’apporte aucune réponse au courrier que lui a adressé mon conseil et le Maire de la Commune de Dormans, est toujours en fonction. Mon Avocat à déposé en mon nom, une plainte au Tribunal de Grande Instance de Châlons en Champagne (51000) et pour laquelle une instruction judiciaire est en cours c/ le Maire de Dormans, pour prise illégale d'intérêts par dépositaire d'une autorité publique (Code Pénal) et participation personnelle à une action faussant le jeu de la concurrence (Code du Commerce). Le 27 Octobre 2014, Madame la Juge d'Instruction du Tribunal de Grande Instance de Châlons en Champagne (51000), s'oriente vers un non-lieu en faveur du Maire de la Commune de Dormans (51700), En effet, même la Justice en France, ignore la loi et la législation funéraire !!! La corruption dans le secteur du funéraire n'est pas terminée... C'est la raison pour laquelle, je souhaiterai obtenir vos informations et vos avis sur cette affaire. Christophe.

  • chtiencolere - 04/11/2014 - 19:52

    Tout ça n'est que du commercial, destiné à nous culpabiliser nous vivants . C'est scandaleux ! Mon épouse a fait don de son corps à l'institut d'anatomie, et je ferai de même . Les requins - et vous dans cette émissions - tirez partie de la peine des gens LA MORT DEVRAIT ETRE GRATUITE

Mardi 4 Novembre 20h42
Documentaire Durée : 51min Tous publics / 4:3 / stereo

Nous suivre

Publicité