france5.fr

La voiture électrique, pas si écolo !

La voiture électrique, pas si écolo !

Résumé

Depuis quelques années, de nombreux constructeurs automobiles ont développé des modèles de véhicules électriques aboutis et les ventes commencent à décoller. Les fabricants et les pouvoirs publics misent sur cette alternative, non polluante et silencieuse. Pourtant, certains consommateurs se montrent mécontents à l'usage de ces voitures vertes. En matière d'autonomie, de prix et de facilité de recharge, il semblerait qu'elles aient encore beaucoup de route à faire. La communication des industriels est bien rodée, mais quel impact cette solution a-t-elle réellement sur l'environnement, au-delà des arguments commerciaux ? Renault, leader hexagonal dans ce secteur, ouvre ses portes.

Autres

  • Martin Mischi / Réalisateur
  • disqus_BXj5s138qb - 22/05/2016 - 15:13

    émission complètement conne, il est évident que l'utilisation est différente qu'une thermique. j'ai une ZOE depuis le début de l'année, et comme je ne suis pas idiot comme vos journalistes je n'ai aucun problème et je suis super content. de plus j'ai fait travailler une usine française.

  • disqus_SCMykqcj4u - 16/05/2016 - 16:05

    Déjà diffusé l'an dernier, il a le mérite de bien rappeler l'aberration du modèle électrique qui ne vise qu'a déplacer la pollution vers les plus pauvres. Et si encore on obligeait au recyclage complet des batteries pour en refaire d'autres? même pas ceux qui roulent électrique ne paie donc pas le juste prix au détriment des populations victimes de l'extraction des matières premières, terrible

  • mimarsin - 16/05/2016 - 10:42

    Et comme ça, vous réchauffez un documentaire(!) fait il y a deux ans, pour dire quoi ? Ridicule ! Et cette triste personnage; il faut lui mettre un masque à gaz raccordé à son peau d'echappement pour qu'il nous laisse tranquille ! 1. Une voiture électrique est 5 fois plus efficace qu'une voiture thermique. 2. Plus part du temps une VE se recharge la nuit donc construire plus de centrale nucleaire vous l'oubliez. et j'en passe ... SVP faites votre homework avant de sortir de conn......

  • disqus_dtvcShogWZ - 16/05/2016 - 07:54

    Repasser ce reportage vraiment tendancieux, qui frôle la désinformation, c'est pas glorieux pour France 5. Il y a quelques vrais problèmes de fond posés comme l'approvisionnement en lithium, le coût du recyclage ou la façon de produire de l’électricité. Mais jamais on évoque les solutions possibles. Il est quand même souligné l'agrément de conduite en ville de la voiture électrique, mais le reste c'est du spectacle et c’est souvent faux. Il faut vraiment être stupide pour tenter un trajet Paris-Honfleur avec une voiture électrique qui n'en a pas l'autonomie, et en plus par l'autoroute pour être sur de ne pas y arriver. Je ne pense pas que le journaliste soit aussi idiot. C'est une volonté délibérer de désinformer. C'est presque pareil sur le système de location de batterie de la Zoé. Le journaliste aurait pu par contre, se poser la question du business modèle qui est derrière et de comment ça pourrait évoluer. Bref un émission pédagogique, mais non pas ce coup ci. Dans ce cas, on ne repasse pas le reportage, on l'enterre ou on le refait.

  • disqus_lf4E2pfm92 - 15/05/2016 - 19:50

    Achetez une prius, véhicule hyper fiable , hyper économique ( le moteur thermique recharge les batteries ) !

  • pelletierjanpierre - 29/12/2014 - 10:20

    Avez-vous vu le documentaire de France 5 le 12 octobre 2014. Moi je l'ai regardé et c'était très instructif. sur les lieux d'extraction du lithium en Amérique du Sud, c'est une vraie catastrophe écologique, plus rien ne pousse, tout est détruit, parce que comme par hazard, le traitement se fait sur place, vous pensez bien que l'on ne va pas faire renter en France le minerai de lithium brut à cause de la pollution, on préfère polluer ailleur ...... Quand au recyclage des batteries au lithium, c'est pas mieux. Moi, je roule en diésel et si je peux plus prendre sur les auto-routes, à cause du coût, je reprendrai les bonnes routes nationales comme avant, avec le G.P.S. c'est très bien et croyez-moi, je ne serai pas le seul à changer mes habitudes et on verra bien qui sera le dindon de la farce .......

  • disqus_UkeZPnig9T - 15/12/2014 - 07:02

    Bonjour quel est le modèle de voiture utilisé?

  • pasdupenonplus - 03/12/2014 - 10:56

    1-0 pour Pas Dupe !

  • pasdupenonplus - 03/12/2014 - 10:52

    Tout à fait d'accord.

  • pasdupenonplus - 03/12/2014 - 10:50

    Reprenez votre rédaction? "Sympa, qiu!!! n'a pas besoin d'être agressive comme vous !" De plus Jean Philippe n'est pas dupe contrairement au carré illustrant son pseudonyme si bien représenté. Le monde est en péril et je n'ai de cesse de répéter que les barils en sont la cause.

  • hayet40 - 03/12/2014 - 08:41

    ouais, sceptique , j'y vois pas là un reportage pro pétrole mais un reportage pas pro électrique, c'est facile de vouloir reporter la pollution là ou"ne se trouvent pas la plupart des gens" quand on y habite pas, facile de laisser detruire tout un éco système au Chili tout ca pour respirer un air frais a Paris Lyon Bordeaux Toulouse....etc , facile des se dire qu'on pourrait consacrer les ENR pour produire l'électricité pour les VE alors qu'on pourrait s'en servir pour nos besoins quotidiens...., facile de fermer les yeux sur la difficulté a recycler un véhicule électriques...., bref je ne suis pas un pro petrole et je ne pense pas que le reportage le soit car il n'en parle pas mais je me dis qu'il existe une solution plus"écologique"que l'électrique.....et sans mal....

  • tamerre - 28/11/2014 - 07:22

    et non ce n'est pas tres écolo

  • tamerre - 28/11/2014 - 07:22

    et vous ?

  • tamerre - 28/11/2014 - 07:22

    jaime les pomme

  • disqus_59hTkEceb3 - 01/11/2014 - 08:12

    petite précision la zoe a été étudiée des sa conception pour l' electrique , ce n' est pas un modele essence modifié pour l' electrique , mais je trouve aussi que la location de batterie est rebutante , la bmw c' est chere d' une autre façon donc on tourne en rond c' est pas la voix non plus , par contre sans utiliser des matériaux tres chers il y a moyen d' alleger grandement ( de l' ordre de 300kgs ) ; exemple les protos a 2l/100 psa et voir meme 1l a plus long terme chez Renault tout en étant dans les prix contenus . pollution reduite mais pollution quand meme , l' hydrogene faut le produire ....

  • disqus_ihATFxhvPi - 30/10/2014 - 18:01

    Rien de nouveau dit dans ce reportage, les voitures électriques ne sont pas viables. Renault c'est lamentablement planté en nous faisant croire que leur gamme "ZE" était l'avenir de l'automobile...Et oui C.Ghosn 100€/mois la location des batteries ça revient chère la voiture "ecolo"... Après pour construire une voiture électrique il faut tout repenser comme ce que BMW a fait pour la I3 une nouvelle usine, des nouveaux procédés de fabrication(par exemple une colle remplace les points de soudure)...Certes c'est cher mais une "vraie" voiture électrique ce n'est pas une clio avec un moteur électrique... Pour moi la voiture électrique n'est qu'une étape vers la voiture de demain qui sera très certainement à hydrogène d’ailleurs Toyota a compris très vite qu'une voiture 100% électrique ne fonctionnerait pas et a misé plus sur l'hybride pour ensuite sur les bases de celle-ci commencer le développement des voitures à hydrogène.

  • disqus_59hTkEceb3 - 29/10/2014 - 16:34

    j' ai l' impression que par le titre meme du sondage sur le kilometrage moyen des français que ce pourcentage de 31km par jour ne tient pas compte de tout le parc de ce qui roulent chaque jour et donc pour etre précis dans les chiffres autant s 'en assurer , s' il s' agit bien que des trajets privés ou du trajet travail-domicile , c 'est déjà un pourcentage interressant . ce n' est pas tout a fait faux de dire qu 'il a une polution qui n 'est pas bien prise en compte car loin de chez nous , pollution causée par les batteries qui existait deja certe avant la voiture electrique mais qui de fait s' emplifierait de façon bien plus importante avec un boum de l' electrique voiture ( 200kg voir plus de batterie par auto ) . encore une fois le sujet du reportage n 'est pas un comparatif avec la voiture essence concernant la pollution , juste un point fait sur ce type de vehicule avec l' évocation de la production et du traitement des batteries qui fait le titre du reportage , pour rappel : " pas si ecolo " cela ne veut pas dire que c ' est hyper polluant . si l' emission manque d ' objectivité , cela voudrait dire qu' il faille parler que de choses positives avec l' elec , je ne crois pas que ce serait tout a fait objectif pour ma part , comme tout commentaire uniquement a charge ou a décharge pour d' autre . pour le silence a bord a 80 ou 90km peu de difference avec un thermique moderne les bruits de roulement et aero etant prédominants a ces vitesses . je me pose la question sur la frequentation des bornes " publics ", je vois plutot la chose avec la possibilité de recharger chez soi le soir ou dans l' entreprise pour les vehicules professionnels faisant peu de kms par jour comme dans mon travail ou c 'est parfaitement adapté avec un vehicule pour le courrier ou vehicule pour la maintenance entre les differents sites situées dans la meme ville .

  • observnucleaire - 29/10/2014 - 12:33

    Oui, tout est dit : la voiture électrique permet à des URBAINS OCCIDENTAUX PRIVILEGIES de parader en prétenant rouler "propre"... tout en contaminant loin de chez eux, autour des mines de lithium (Am-Sud, Tibet), des mines d'uranium, Niger, etc) et des centrales nucléaires.

  • disqus_pq3AP7HnwS - 27/10/2014 - 06:02

    Communiqué - A l’occasion du Mondial de l’automobile et du vote de la loi de transition énergétique, l’Avere-France souhaite répondre aux interrogations récurrentes sur la voiture électrique et corriger quelques affirmations approximatives ou erronées. Les Français font 31 km par jour en moyenne, 80% des déplacements européens font moins de 60 km… autant de chiffres qui prouvent que les voitures électriques, dont l’autonomie moyenne, en usage réel, est de 100 à 150 km, sont d’excellents véhicules du quotidien. Avec un taux de satisfaction de 90% chez les utilisateurs, plus besoin de prouver que les usagers de voitures électriques roulent en toute tranquillité ! En revanche, le véhicule électrique n’a pas vocation, aujourd’hui, à parcourir plus de 200 km sur autoroute, sauf si une étape de recharge rapide a été programmée ! Un réseau de recharge en croissance permanente Avec plus de 8 600 points de charge publics accessibles sur le territoire, la France dispose d’ores et déjà de l’un des meilleurs réseaux de recharge au monde ! Et grâce aux initiatives privées, comme celles de la grande distribution et à l’investissement des collectivités territoriales et de l’Etat, le maillage devrait être triplé en trois ans. Tout cela en sachant que 90% des recharges se font à domicile ou sur le lieu de travail. Plus vous roulez, plus vous gagnez Grâce au bonus écologique, les véhicules électriques sont aujourd’hui accessibles à un prix équivalent aux véhicules thermiques de même catégorie. Avec un carburant à 2 € pour 100 km, la voiture électrique est de plus en plus avantageuse au fur et à mesure des kilomètres parcourus. Et ceci sans compter les économies faites sur l’entretien. Enfin, avec les formules d’acquisition en location avec option d’achat ou location longue durée, il est possible d’acquérir un véhicule électrique à partir de 169 € par mois, batterie comprise ! Un mode de transport parfois associé – à tort – au développement du nucléaire Accuser la voiture électrique de nécessiter des centrales nucléaires supplémentaires, comme on peut l’entendre parfois, est une erreur. En effet, grâce à l’efficacité énergétique des véhicules électriques, l’intelligence des bornes et les pratiques de recharges majoritaires (la nuit principalement), une multiplication des véhicules électriques sur la route ne nécessitera aucunement d’augmenter les capacités de productions d’électricité. De plus, grâce à leurs batteries, ils représentent une opportunité unique de stockage de l’électricité produite par les énergies renouvelables. Et quand on sait que le principal obstacle au développement de l’électricité verte est le stockage, on entrevoit les opportunités que peut représenter le développement des véhicules électriques ! Un important potentiel de lutte contre la pollution Le véhicule électrique est un des instruments de lutte contre le changement climatique en France, même en dehors de sa seule phase d’utilisation où il est de zéro émission n’émet pas de gaz d’échappement, en partie responsables de la pollution dans les zones urbaines. L’analyse de cycle de vie de l’ADEME publiée en 2013 le démontre bien (lire actualité précédente) : elle estime la contribution climatique globale du véhicule électrique à 9 tonnes d’équivalent CO2 sur l’ensemble de sa durée de vie contre 22 tonnes d’équivalent CO2 pour un véhicule thermique. Ceci sans compter l’importante marge de progression dans la production, l’utilisation et le recyclage des batteries. Vertueux aujourd’hui, indispensable demain Au vu de ces différents constats, il apparaît que le véhicule électrique participe déjà à la transition énergétique en France. Plus encore, il concentre surtout un potentiel important de réduction de son impact environnemental et de stockage de l’électricité propre à développer les énergies renouvelables. Le soutien des pouvoirs publics est un atout précieux et une garantie supplémentaire pour une filière d’avenir.

  • disqus_qpmtKU24or - 22/10/2014 - 13:25

    Idéees reçus et stéréotypes sur la voiture électrique... Tout d'abord une voiture en ville c'est dépassé car il y a les transports en commun. Donc, les petites voitures électriques sans coffre et sans autonomie, bye. La zoé semblait pas mal car elle avait +- 150 ks d'autonomie réelle et un coffre,cependant elle est trop basse à l'arrière pour des gens de plus d'un 1m80 et comme les humains deviennent de plus en plus grands, dommage... La zoé possède également un dispositif de bruits pour prévenir un piéton de son arrivée (une personne âgée ou avec une défiscience auditive n'entend pas une voiture électrique) Les seules voitures électriques pour vraiment sortir de la ville sont l'ampera/volt mais quiont un moteur à essence pour prolonger l'autonomie et la tessa s. L'opel ampera est pas mal mais elle "brule" encore de l'essence... Le prix de la tesla s a baissé 61000 pour le modèle de base, ce qui n'est évidemment pas du tout donné...cfr http://www.motorlegend.com/actualite-automobile/la-tesla-model-s-baisse-ses-prix/9076.html Une tesla 3 plus abordable est annoncée pour 2016... Tesla va annoncer une locationà long terme aussi... Ensuite une voiture électrique c'est une autre philosophie: on ne cherche pas à aller vite et on cherche une empreinte carbonne plus basse. Pour moi, les tesla s85 et p85 sont moins écologique car il faudra recycler les batteries un jour et aller plus vite je ne vois pas l'intérêt surtout qu'en fonçant on va vider les batteries rapidement... Pour revenir au reportage, chers journalistes une voiture électrique impose de plannifier différemment son voyage. Il faut partir avec une batterie à 100% et prévoir des arrêts pour recharger et donc voir à l'avance sur son trajet où l'on peut pourrais recharger en recharge rapide (choix entre 2,3 bornes). Classiquement un arrêt à midi pour manger pendant que la voiture recharge et un arrêt toutes les 2 heures pour recharger les batteries du conducteur et de la voiture... Les avantages de l'électrique : le silence, le silence, le calme,la puissance d'accélération, l'entretien réduit (pas d'huile, de bougies,...), pas de rejet, peu de pannes. Qui veut peut. Je connais quelqu'un qui a ramené un volvo c30 électrique depuis la Suède par l'autoroute!!!

  • gipfeli - 21/10/2014 - 07:55

    Je ne souhaite pas faire la publicité d'un modèle spécifique sur ce forum. Je suis aussi membre du forum Tesla .... Mais pour vous fournir une réponse, si la tesla MS est techniquement bien au delà de ce que proposent les constructeurs français; dans le contexte de ce reportage, qui adresse également le sujet de budget, la model S, ne s'adresse pas à tout à chacun vu son prix neuf et l'absence de marché d'occasion pour le moment. C'est pourquoi j'ai encore besoin d'environ 1 an avant de lancer ma commande....

  • olivier_luminais - 21/10/2014 - 07:47

    je suis sur que si on prend en compte la maintenance les coûtes évité en Carburant et en huiles moteurs, sur 8 ans une Tesla Model S en Version 85 Kwh est un meilleur choix et plus rentable sur le long terme. la recharge via super-charger est pour le moment gratuit( bon en fait on paye dans le prix d'achat du véhicules l'installation et l'implantation des dites STATIONS SUPERCHARGER). il faudrait que quelqu'un fasse une comparaison des coûts sur 8 ans d'un véhicules Thermique, par rapport au coût d'achat et d'usage d'une Tesla Model S de 85Kwh.

  • gipfeli - 21/10/2014 - 05:49

    J'ai regardé ce documentaire avec une grande attention. Je tiens à préciser que je ne suis partisan d'aucune association, parti politique et non plus employé dans le domaine de l'énergie pétrolière. Je suis toutefois soucieux du respect to notre environement. Toute activité humaine a une impact sur la nature. Il n'existe aucun produit, moyen de transport qui n'est un impact (émission, appauvrissement de certains sols, etc ...). 1. Mais les critères de comparaison entre voitures thermiques et électriques ne sont pas complets dans ce reportage. Un argument utilisé contre les véhicules électriques est par exemple les émissions de gas des centrales produisant l'électricité. Certes. Mais personne ne parle des émissions de gas (CO2 par exemple) pour produire le carburant des thermiques et l'acheminer près des consommateurs ! Cela est complètement ignoré ! Personne ne parle dans ce reportage de l'impact de tous les types de fluides que l'on peut rencontrer dans une voiture thermique (huile moteur, huile de boite de vitesse etc...). 2. Le test de la voiture électrique est grossier et il apparait que le journaliste fait tout son possible pour ternir à l'image de ce produit "la voiture électrique". Prenez par exemple la Tesla Model S, autonomie de 480kms, chargement de 80% en 20 minutes et 100% en 30 minutes. Cela gratuitement sur les bornes supercharger installer petit à petit également en France. Cela n'a rien à voir avec ce pauvre journaliste qui passe sa journée complète pour faire 200kms. 3. Un point qui me semble parfaitement correct, malheureusement. Les sociétés françaises font "tout" pour ne pas déveloper ce marché. La location des batteries avec le véhicule donné en exemple, est, de mon point de vue une abération marketing. Les véhicules sont plus utilisés pour remplir des critères imposés par Bruxelle (taux d'émissions sur la flotte complète) que pour proposer un produit acceptable pour le consommateur. Le design de certains véhicules (Mia par exemple) degoute toute personne intéressée par l'automobile. 4. Les véhicules électriques ont un autre avantage financier que je n'ai pas retenu de ce reportage: l'absence de maintenance ou presque. Vous devez changer vos pneus, vos freins et...changer le liquide de frein tous les 4 ans (durée en général préconiser par les constructeurs). 5. Pour ma part les véhicules montre une nouvelle transition dans le marché automobile. Il font partie d'une solution technique pour réduire la polution sonore, l'émission de gaz. Ils ne sont pas l'unique solution au problème. Les constructeurs en dévelopent d'autres type. Un grand challenge des véhicules électriques est leur conflit d'intérêt avec les sociétés pétrolières ainsi que les réseaux de constructeurs eux-mêmes (qui font énormément de profit sur les services telle la maintenance). Note: je roule encore au thermique...mais j'espère pouvoir passer partiellement à l'électrique dans environ un an...

  • alexandresaulnier - 20/10/2014 - 15:49

    Comparez ce qui est comparable.. Si vous voulez faire de longs trajet il faut y mettre le prix. Vous prenez une Nissan Leaf avec un faible kilométrage et souhaitez faire un long trajet, dans ces cas la prenez une VRAIE routière électrique, comme la Tesla Model S qui offre une autonomie de plus de 500km pour le meilleur modèle de sa gamme de quoi faire l'aller-retour sans broncher.

  • disqus_owrCyN2WXr - 20/10/2014 - 10:32

    France 5 m'a fait le coup de la panne. La voiture électrique, pas si écolo ! Quand j'ai vu le titre de ce documentaire, je me suis dit, voila un reportage qui va peut être réussir à me culpabiliser, moi qui fait presque 20 000 Km par an en VE. Quoi qu'il en soit, avec France 5 j'étais sûr que l'on ne nous ferait pas le sempiternel coup de la panne. Non seulement ils ont osé, mais là les ficelles sont encore plus grosses que dans les autres reportages. Pour être sûr de son coup, notre reporter : - décide de faire 200 km d'un seul trait sachant pertinemment que ce véhicule ne peut le faire, - évite de se renseigner avant le départ quant aux possibilités de recharge, - ne prend même pas la peine de se munir d'un câble qui permet une recharge rapide. Tout ça pour nous servir le cliché habituel : la voiture électrique sur une remorque, même si cela n'a plus rien à voir avec le titre du reportage (j'ai cru comprendre qu'il était question d'écologie). En tout cas, bravo à France 5 qui a su nous dégoter : - LE journaliste qui n'est pas capable de faire plus de 100 km en 7 heures avec un véhicule électrique, - LE journaliste qui est en train de nous démontrer qu'il est plus rapide de se déplacer en vélo qu'en VE, - LE journaliste qui est censé traiter un sujet sur le VE et l'écologie et qui nous sert, dans au moins la moitié de son reportage, une succession de clichés tape-à-l'œil qui n'ont rien à voir avec l'écologie. Le reste, la problématique de la pollution engendrée par la production de batteries, l'accroissement de la demande d'électricité … est abordé très superficiellement et sans faire de comparaison avec les autres moyens de transport. Bon, et bien finalement je vais zapper sur W9, au moins je sais à quoi m'attendre.

Dimanche 12 Octobre 20h40
Documentaire Durée : 51min Tous publics / 16:9 / stereo

Nous suivre

Publicité