france5.fr

Devenir famille d'accueil pour un futur chien guide

Emission du
Animaux

Devenir famille d'accueil pour un futur chien guide

Les écoles de chiens guides remettent gratuitement chaque année en France près de 200 chiens à des personnes aveugles ou malvoyantes. Ce sont des associations qui fonctionnent grâce à la générosité du public. Vous pouvez les aider en faisant un don mais aussi en devenant famille d’accueil. Laetitia Barlerin, notre vétérinaire nous parle de cette démarche solidaire et enrichissante.

Quelle sont les missions d’une famille d’accueil ?

Ces familles accueillent bénévolement un chiot futur chien guide après son sevrage (à 3 mois) et jusqu’à l’âge d’un an environ, avant son entrée à l’école des chiens guides.

Il ne s’agit pas pour autant d’une adoption classique et temporaire, car la famille à un vrai rôle dans l’éducation du chien pour qu’il devienne apte à sa future mission. En effet, ce rôle de pré-éducation de l’animal est crucial car la sélection en école est drastique pour garantir la sécurité du futur propriétaire.


Les missions :

- Apprendre les notions de base de l’éducation canine : rappel, propreté, « assis », « couché », « debout », ne pas quémander, ne pas monter sur les lits et canapés, marche en laisse à gauche.

- Rendre le chiot sociable et à l’aise dans les environnements auxquels il sera confronté : la rue, les transports en commun, le supermarché… Entrer en contact avec le maximum de personnes possibles (enfants, seniors…), se socialiser à d’autres espèces comme les chats.

Info en + : Pour les familles qui craignent un rejet de cette présence animale dans les lieux publics, sachez que les chiots portent un « body » de l’association, sorte d’ »uniforme d’écolier » leur autorisant ces accès. Ainsi qu’un certificat officiel qui garantit une accessibilité facilitée et gratuite dans tous les lieux publics : transports en commun, commerces même alimentaires, restaurants, services publics.
 

Des chiens de compétition

Les races sélectionnées sont celles de chiens intelligents et « forts dans leur tête », réputé sociables.

  • Retrievers (Labradors, Goldens, labx golden…)
     
  • Bergers (Berger allemand, berger blanc, Hovawart,  Border collie…) 
     
  • Barbet.



 

Les conditions pour accueillir un chiot

Le terme « famille » n’est pas restrictif car même une personne célibataire vivant en ville peut devenir famille d’accueil. Un cadre de vie citadin est même privilégié car son futur maître sera sûrement un citadin et aura besoin d’un chien pour circuler en ville !

Les conditions : Disponibilité / Proximité / Patience

  • Disponibilité : avoir du temps à consacrer au chien, le sortir souvent, être la majorité du temps avec lui (travail à domicile, femme au foyer, retraité…), idéalement l’emmener au bureau.
     
  • Résider à proximité d’une école de chiens guides pour suivre les différents cours
     
  • Patience : il en faut car toute erreur d’éducation est préjudiciable au devenir du chiot en tant que chien guide.

Info en + : Vous pouvez devenir famille d’accueil uniquement le weekend pour des chiens déjà acceptés dans des centres de formation



Qui paye l’alimentation et les soins vétérinaires ?

Tout est pris en charge par l’école

  • Livraison gratuite de croquettes à la maison
     
  • Frais vétérinaires
     
  • Et si nécessaire, la possibilité de faire garder le chiot par d’autres familles de l’association pendant un week-end ou des vacances.
     

Au bout d’un an

Les meilleurs chiens entrent dans une Ecole pour chiens guides, une formation de 6 mois par un éducateur spécialisé. Pendant cette formation il passe ses weekend et vacances dans la famille d’acceuil. Il est ensuite attribué à une personne déficiente visuelle qui vient passer 2 semaines en stage à l’école. Suivi du chien par l’école et ses éducateurs dure toute sa vie « active » jusqu’à 8-10 ans.

La séparation peut être douloureuse pour la famille, notamment les enfants. Mais les futurs maîtres donnent régulièrement des nouvelles du chien et un lien reste présent entre la famille d’accueil et le propriétaire du chien. Cette adoption temporaire est aussi parfois l’occasion de tester si la famille est capable d’adopter un chien, et donc par la suite de réadapter un chien guide, ou un autre chien de manière définitive.

Pour ceux qui ne passent pas les tests, la famille adoptante peut garder le chien. Pour celles qui ne le souhaitent pas, ces chiens deviennent des « chiens-thérapeutes » notamment en maison de retraite ou des centres spécialisés pour les enfants autistes.


Où s’adresser pour devenir famille d’accueil ?

A l école la plus proche ou à la Fédération française des associations de chiens guides d’aveugles (10 écoles affiliées en France). 

Et en région parisienne avec l'école de chiens guides pour aveugles et malvoyants de Paris

 

Parcours d'un chiot vers sa mission de chien-guide d'aveugle 


 

Publicité

Crédits