france5.fr

Le Mont d'or, un fromage d'hiver !

Emission du
Recettes

Le Mont d'or, un fromage d'hiver !

CHRONIQUE - Farida continue de nous faire découvrir les trésors culinaires français. Aujourd'hui, elle nous fait fondre avec le Mont d’Or, un vrai fromage d’hiver.

 

 

La saison du Mont d'or s’étend du 15 août au 15 mars, alors on peut le consommer à la fin de l’été et poursuivre sur l’été indien jusqu’en octobre. Farida s'est rendue dans le Jura, et plus particulièrement dans la région du Haut-Doubs près du Mont d’Or, la montagne dont ce fromage porte le nom.

Ce fromage, que l’on appelle aussi vacherin, était déjà présent au Moyen-Age où il était fabriqué par les moines des abbayes de la région. Et pour l’anecdote, c’était le fromage préféré de Louis XIV et, plus tard, Louis XV en avait tous les jours à sa table pour régaler ses convives. Il y a 20 ans, on produisait 500 tonnes de Mont d'or. Aujourd’hui, on en produit 5 000 tonnes !

 

Reportage : Maxime Buathier, Pauline de Lataillade & Fred Hissbach.

 

Dans le Jura, on dit qu’il n’y a que les Parisiens qui consomment le Mont d'or en boîtes chaudes, après l'avoir enfourné directement dans sa boîte pour le manger comme une fondue. On peut ajouter un trait de vin blanc du type Apremont (de Savoie) et piquer son fromage avec des gousses d’ail. A déguster avec de la charcuterie ou des pommes de terre.

Mais on apprécie encore plus le goût de ce fromage quand il n’est pas fondu, à la cuillère. On profite ainsi au mieux de sa pâte molle et crémeuse, de ses arômes de noisette légèrement boisés. On peut conserver le Mont d'or un mois au réfrigérateur, en le sortant une heure avant de le consommer. On peut également le congeler.

Ce fromage est vendu à la pièce. Dans les fromageries, on trouve un Mont d’or pour 4 personnes à environ 14 euros. En grande surface, on en trouve de très bons à partir de 7 euros. Le Mont d'or possède une AOC depuis 1981 et une AOP depuis 1996. Attention tout de même, il existe deux types de Mont d’Or : un français et un suisse. Le made in France est au lait cru tandis que le suisse est au lait thermisé c’est-à-dire chauffé. Tout est une question de goût... ou de patriotisme !

 

Remerciements :

Publicité

Crédits