france5.fr

Dons d'organes : sommes-nous bien informés ?

La majorité d’entre nous continue de penser qu’il faut s’être déclaré donneur pour pouvoir donner ses organes. Et bien non ! La loi qui s’applique est celle de l’adage “Qui ne dit mot consent ” : c’est le principe inscrit depuis 1976. Mais depuis le premier janvier 2017, de nouvelles modalités sont entrées en vigueur.

Vidéos

Publicité

Crédits