france5.fr

J'irai dormir chez l'homme qui brûle

J'irai dormir chez l'homme qui brûle

Résumé

Pour une fois, Antoine de Maximy ne part pas sur les routes du monde dormir chez l'habitant mais réalise un incroyable voyage au «Burning Man», un gigantesque rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de personnes qui se déroule aux Etats-Unis, à Black Rock City, une ville éphémère en plein coeur du désert du Nevada. Burning Man est indéfinissable : une concentration d'artistes mâtinée de rave-party, avec un soupçon de camp naturiste. Durant une semaine de folie, l'argent disparaît, les conventions sociales sont abolies et toutes les barrières tombent. Antoine de Maximy plante sa tente, ou plutôt son mobil-home pour vivre une expérience bien différente de celles connues jusqu'alors à travers une quarantaine de pays.

Autres

  • Antoine de Maximy / Réalisateur
  • Antoine de Maximy / Auteur
  • disqus_Pm6uWKROby - 01/01/2015 - 19:20

    Pousquoi ne voit on aucun black et aucun latino?

  • disqus_iS5gmrqtbY - 29/12/2014 - 13:40

    Quand des individus ce retrouvent dans un même et unique état d'esprit , les codes sont oubliés les hommes sont lâchés ds leurs plus simples appareils ....Le besoin de se laisser aller aux délires plus ou moins contrôler... Ainsi sont faits ces indigènes que nous sommes tous . Un petit coup d'expédients . Excellent non???? !!!!! Au diable les dictats qui sont parfois trop étouffants et bonjour la bamba !

  • disqus_vMBQRBMwYs - 26/12/2014 - 16:34

    Bonjour Vu seulement fin 2014, je trouve cela décale et ce n'est pas du voyeurisme pour moi Il y a du tribal dans ce rassemblement. Laisser partir un amis suicide en faisant brûler sa photo, vivre une semaine sans repères,.... Intéressant..... Et pas pour moi...

  • gallesaules - 13/01/2014 - 15:44

    Voici le lien pour le regarder en VOD : http://pluzzvad.francetv.fr/videos/j-irai-dormir-chez-l-homme-qui-brule_15602.html

  • disqus_96C4yIKHl8 - 10/01/2014 - 21:52

    http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/moi-aussi-jai-dormi-chez-lhomme-qui-brule/

  • disqus_96C4yIKHl8 - 10/01/2014 - 21:52

    Merci pour le lien j'ai fini par trouver sur internet "Festival de Burning man" je vais regarder :) sinon j'ai vu le lien de la fameuse performance de ton mari c'est sublime sur un fond de coucher de soleil. De Burning man je valide pour le paysage désertique (la page blanche) en symbiose avec l'Art, pour ce qui est du reste (baiserie, beuverie...) personnellement c'est bien juste pour le p'tit verre mais que ça reste en arrière plan puis sérieusement j'ai envie de dire "eh les gens vous avez les mêmes à la maison !" Voici un témoignage qui va te plaire sur KONBINI : "Tribune : je n’ai pas vécu le même Burning Man qu’Antoine de Maximy"

  • lemcontent - 08/01/2014 - 20:16

    Ca ne fonctionne pas !

  • ericbasquin - 05/01/2014 - 16:57

    Je comprend également votre point de vue sur le "reportage" et j'attire votre attention sur le fait que en le visionnant, je n'ai pas eut l'impression de ne voir que des alcoolo ou autres. J'ai vue un mec, avec une camera, visitant cette manifestation...et étant un peut "dépassé", "surpris" .... Et tous le monde lui dit: "la première fois, c'est étrange, c'est la découverte...." Un peut comme au Louvre, tu visite la Joconde, et seulement ensuite tu t'aperçoit qu'il faudrait y revenir pour tout voir ! Voila tout :)

  • karinemauffrey - 05/01/2014 - 16:18

    Je comprends ta réponse ... mais quand tu achetés ton billet pour Burning Man , on te precise certaines choses ... chacun doit participer ... apporter quelque chose ... on ne doit pas venir en voyeur . Sur cet angle je trouve qu'il était plus voyeur que participant. Tu dis que peut etre il a essayer d'aller dormir ou manger chez les autres mais ne nous le montre pas ... cela dit il prend bien du temps de la précieuse bobine pour nous montrer qu'il se fait recaller pour son voyeurisme chez les sadomaso, malgré qu on se doutait bien qu'il n'allait pas etre amené a voir quoique ce soit avec sa camera . et vraiment , est ce ca qui est intéressant de montrer a Burning Man ? Veut il vraiment que tout ce qui ressorte de son reportage et que les gens qui ne connaisse pas Burning Man pensent une fois de plus : que Burning Man , n'est qu'une grosse bande de hippies a la woodstock qui veulent boire , se droguer et s'adonner a toutes les pratiques les plus bizarres qu'on authorize pas dans la vraie vie ? NON... je ne crois pas , car dans son interview qui est sur youtube, il a l'air d'avoir quand meme cerné l'esprit du festival au cours de son voyage . Il dit bien :"oui, il y a des gens qui se droguent ... mais pas que ca !... Oui , il y a du sexe ...mais pas que ca ! Oui il y a des raves tous les soirs ... mais pas que ca !" Alors ... Antoine ... Pourquoi ne pas nous avoir montré ces autres cotés formidables ??? Voila ... je comprends que c'était sa premiere fois et qu'il était un peu perdu , mais en une semaine la bas , tu as quand meme le temps de prendre quelques repères et remarquer ce qui en vaut la peine . "Complement d'enquête sur France 2 , qui est un dock de 20 minutes a peine a su le faire très bien ... mais bon , on voit bien que eux s'étaient préparés . cela dit , j'adore quand meme cette émission et ce que fait Antoine , cet episode me déçoit un peu car je connais Burning Man par coeur, j'etais la cette année ... et je suis triste que mes amis a qui je parle de Burning Man avec ferveur aient maintenant , une fois de plus, que Burning Man est juste mal fréquenté. C'est tout. merci pour ton commentaire . ; )

  • ericbasquin - 05/01/2014 - 11:13

    Bonjour Je suis étonné par certains trais de votre commentaire. Effectivement, vous semblez lui reprocher de ne pas avoir "préparer son expédition". Hors, c'est là, justement, l'une des caractéristiques de sont émission: "partir sans scénario." Ensuite vous lui reproché de ne pas être devin : "en décidant de te laissant porter par des rendez vous inintéressant" Comment pouvait il le savoir.....par avance ? Et constater, également, qu'Antoine ne se permet jamais de juger quiconque, et que bien souvent, "sa naïveté" fait tout le charme de certaines de ses rencontres, improbables. Puis vous affirmez : "tu aurait du t'inviter a manger et dormir" Mais qui vous dit qu'il n’a pas essayé ....? D'ailleurs, au vue des autres reportages, je pense sincèrement qu'il à essayé. Des fois, il se ramasse même un claquage de portes en pleine figure.... Regardez celui ou il est en Israel... Là, il y a carrément une sacrée hostilité....pour de pas dire du racisme de la par de certains. Heureusement vite oublier par le comportement d'autres ! Il y a des prises de risques...qui au début s’avèrent tout à fait innocentes, et ce transforme vite en cauchemars... (celui en Amérique du sud, en est une bonne illustration) En général, au USA tout comme en Europe, au risque de me répéter, un mec qui film avec une caméra, c'est extrêmement mal vue par les citoyens. ( sauf pour les cameras de surveillances, qui, du coups, les espionnes, les archives, les classes ....et tout ça , au nom de la sécurité..va comprendre). Donc, " par chez nous ", le simple fait de porter une caméra, ne favorise pas vraiment les rencontres, à par quelques fois, par des gens intéressés voulant faire leurs propre promos. Il privilégie également, les trucs inédits, rare, voir étrange.... Des rencontres non conventionnelles basées sur la spontanéité.... Bref, je ne partage pas votre avis, mais ce n'ai que mon avis :) A bientôt

  • karinemauffrey - 05/01/2014 - 08:52

    ok , j'avoue , son interview lui vaut quelques points supplémentaires ... mais il aurait du se preparer un peu plus ... je lui ai laissé un commentaire sur youtube comme suit: ok , ok , on te pardonne un peu mais quand meme ... dommage que tu ne te sois pas préparé pour ce festival comme tu le dis , car tu es passé a coté de tas de choses hyper intéressantes la bas en décidant de te laissant porter par des rendez vous inintéressant des gens de fond de banlieue la bas un peu trop sex , drogue et alcool ... on aurait voulu voir plus sur l art , l'organisation , les grands camps du 1 er rand ou tu aurait du t'inviter a manger et dormir ; ) merci quand meme ... tu le dis bien , burning man c est different pour tout le monde , il faut y aller pour comprendre . effectivement on se trouve la bas , et on te donne toutes les chances de le faire ... voila comment nous , nous avons exprimé notre passion a Burning Man cette année avec Jade (tu as du passé devant notre installation plusieurs fois a coté de l'hôpital: jade , funambule international qui se transforme en FEUnambule ... sur youtube : 60 sec: Extreme Funambule Jade Kindar-Martin on Fire !

  • karinemauffrey - 05/01/2014 - 08:39

    j'ai une bonne réponse pour toi ... leurs collègues de France 2 on fait un très bon petit reportage de 20 min sur envoye special / complement d'enquête intitulé " La ville éphémère... " a voir sur youtube . J'y met le tampon "certifie Karine" ... ca represenete bien ce que c'est vraiment , au sens profond de ses valeurs . regardes et dis moi ce que tu en penses. je ne peux pas mettre le lien apparemment , faute de censure , mais tu n'as qu'a cherche le titre . Et vois aussi notre experience et raison d'aller a Burning Man cette année en regardant sur youtube : 60 sec: Extreme Funambule Jade Kindar-Martin on Fire ! Un grande premiere de Jade, mon mari , funambule international qui a inventé et réalisé une marche funambule sur un fil en feu . a voir ! ; )

  • disqus_96C4yIKHl8 - 05/01/2014 - 08:22

    idem je me préparais même à entendre un peu d'espagnol :(

  • disqus_96C4yIKHl8 - 05/01/2014 - 08:12

    C'est bien la première fois je n'ai pas apprécié la vision du voyage d'Antoine de Maximy, c'est fermé il n'a eu aucune curiosité aux oeuvres artistiques et il a restreint ses choix sur le deuxième plan, les sujets les plus simplets de cet événement : alcool, drogue, sex. Ou soit il était perdu comme il le dit et c'est regrettable pour le doc. Surtout au moment où il insiste pour aller voir le camp des sado maso, nous le tv-spectateur on connaissait direct la réponse, négative ! Alors pourquoi perdre un bout de la bande du film pour cette scène ? l'Art aurait pu avoir sa place. J'aimerai tellement pouvoir y aller au moins 1 fois chez l'homme qui brûle pour son côté artistique (le paysage était magnifique, étrange et borderline ça m'a aussi fait penser aux peintures de Dali. Et à Star Wars avec ses montres) pour pouvoir avoir des échanges avec des gens, les fêlés de l'Art et retourner un peu en enfance. + J'aurai tellement voulu voir les coulisses : techniciens, sécurité... + pourquoi Antoine de Maximy on ne l'a pas vu manger ou se faire inviter ? n'est-ce pas le concept de l'émission ? @Karine Mauffrey, je partage exactement ton avis. Quand j'ai vu la gigantesque statue de la danseuse, les voitures/chars bizarres... je n'ai pas compris le choix d'Antoine de Maximy d'avoir monopoliser sa bande caméra que sur le sex, alcool, drug. PS : je serai ravis de découvrir ton doc. Dommage il n'y a pas d'organisation des français partants à ce lieu magique !

  • endorphineendorphine - 04/01/2014 - 19:28

    J'ai trouvé ça excellent, surréaliste, jubilatoire. Merci Antoine pour ce grand moment d'évasion que tu nous as partagé.

  • jacquesanzalone - 04/01/2014 - 18:37

    EXCELLENT! bon reportage d'Antoine.

  • bernardmiege - 04/01/2014 - 17:57

    Reportage particulièrement intéressant avec un Antoine qui paie beaucoup de sa personne! Deux questions pour Antoine: Comment se fait-il qu'on n'ait pas remarqué la présence d'Afro-Américains et de Latinos? Par ailleurs, comment une telle débauche d'énergie sans entendre le moindre bruit de groupe électrogène? Merci et à bientôt

  • lilivosges - 04/01/2014 - 16:06

    super antoine !!! je comprends ce que tu as vécu, je l'ai vécu aussi. tu as raison , il faut le vivre pour le comprendre. merci pour ce témoignage...

  • ericbasquin - 04/01/2014 - 15:58

    Bonjour Je serais plus indulgent sur mon commentaire envers Antoine de Maximy... • C'était la première fois • Il doit faire des images • Filmer des gens avec des cameras, je peut vous garantie que ça devient de plus en plus compliqué dans un monde hyper "tendue" avec le fameux "droit a l'image...." Bref, Voila ce qu'il dit au sujet de ce reportage : http://www.youtube.com/watch?v=cBACANYIKFA

  • disqus_hZoTJNLmkT - 04/01/2014 - 10:49

    Bonjour à tous, un replay de prévus? Mathieu

  • disqus_tk2dV0mjnM - 04/01/2014 - 09:12

    Bonne année à tous et à toutes. Merci à Antoine pour cet aperçu un peu bref, mais en 1H25 c'est un peu court pour tout nous montrer. Certes, pour les personnes ayant vécu cette expérience hors du commun, ce reportage doit leur sembler restreint. Comme j'adore Antoine de Maximy je lui pardonne tout, ce qui est sûre c'est qu'il m'a donné l'envie de partir làbas et de retrouver mon âme d'enfant. Y aura-t'il une rediffusion ? Merci à France 5 pour tous ses programmes.

  • christophecoupez - 04/01/2014 - 01:04

    Tout a fait ! Merci de ta réponse ! Il y a autant de façon de "faire son burn" que de participants ... en ce qui me concerne il était beaucoup moins trash que le sien :) et donc il n'y a aucune façon de le raconter. Donc comme je dis à tout ceux qui me demandent "alors ???" je répondrai : Y aller, sans attente, sans préjugé, se faire son idée y vivre ses propres experiences et en sortir enrichi.

  • - 04/01/2014 - 00:58

    Tout a fait ! Merci de ta réponse ! Il y a autant de façon de "faire son burn" que de participants ... en ce qui me concerne il était beaucoup moins trash que le sien :) et donc il n'y a aucune façon de le raconter. Donc comme je dis à tout ceux qui me demandent "alors ???" je répondrai : Y aller, sans attente, sans préjugé, se faire son idée y vivre ses propres experiences et en sortir enrichi.

  • karinemauffrey - 03/01/2014 - 21:57

    tout pareil comme je le dis ci-dessus !

  • disqus_jmDaDIiaoM - 03/01/2014 - 21:55

    Le reportage se concentre essentiellement sur les aspects un peu trash du festival. Mais il n'y a pas que cela, loin de là. Les aspects et les valeurs les plus importantes de se festival n'ont été que survolées. Dommage. Mais la phrase de fin illustre bien l'impression qu'on s'en fait: il est difficile d'en parler et surtout de résumer cette expérience, le mieux est d'aller se faire une idée soi-même.

Vendredi 3 Janvier 20h40
Documentaire Durée : 1h24min Déconseillé aux moins de 10 ans / 16:9 / stereo

Nous suivre

Publicité