france5.fr

In Vivo, l'intégrale

Maladies du foie : les experts de Montpellier

In Vivo, l'intégrale - Maladies du foie : les experts de Montpellier

Résumé

Le pôle digestif du CHU de Montpellier dispose d'un service de radiologie interventionnelle qui permet l'éradication ciblée des tumeurs.

Autres

  • Alice Béthular / Réalisateur
  • disqus_KK1h3dvRMT - 17/04/2016 - 12:50

    Le reportage sur Médecins du Monde auprès des péripatéticiennes est intéressant. Il y a dans le reportage une erreur absurde. Médecins du Monde fait de la prévention CONTRE le VIH et les IST, pas POUR ! À la fin du reportage, on apprend que la mission de Médecins du Monde à Nantes va bientôt prendre fin. Pourquoi donc? Elles font un travail formidable!

  • disqus_KK1h3dvRMT - 10/04/2016 - 16:14

    Bonne émission sur le CHU de Grenoble. Mais Marion est anesthésiste-réanimatrice, pas anesthésiste-réanimateur. Idem pour Karine.

  • disqus_5cb79D09ki - 29/02/2016 - 15:57

    Reportage très intéressant. Les images sont bien traitées, c'est bien de voir ce qu'il se passe ailleurs.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 24/01/2016 - 19:40

    In vivo Un reportage intéressant sur les urgences. Au générique: "Attaché de presse Sally [...]" Sally est UNE attachée de presse. Pourquoi continuer à écrire au masculin? C'est absurde.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 17/01/2016 - 15:07

    Le reportage "Les oubliés du sida" est très intéressant. Dommage que l'image soit truquée. À 16:27, on voit le panneau jaune écrit à l'envers.

  • letdgt - 06/12/2015 - 13:41

    documentaire vraiment intéressant sur les ravages des pesticides monsanto dans les milieux ruraux argentins! merci beaucoup

  • disqus_KK1h3dvRMT - 28/06/2015 - 18:17

    À propos de l'émission sur Médecins Sans Frontières au Liban: Pourquoi les médicaments sont-ils trois fois plus chers au Liban?

  • disqus_f8iupo9N1O - 07/06/2015 - 18:15

    Help ! je trouve ça super le soutien aux personnes dépendantes des drogues. Et nous les fumeurs ?? svp help ! la cigarettes est la drogue qui décime le plus, 70000 morts par an en France. Il y a des dealers à tous les coins de rue .. Help !! C'est une vrai drogue qui tue. Ok ça rapporte à l'état mais quid des dépenses de santé dues à ce fléau ??

  • disqus_KK1h3dvRMT - 01/03/2015 - 18:47

    Un "produit *pour* le choléstérol" à la pharmacie ? Non merci. ^^

  • disqus_KK1h3dvRMT - 01/03/2015 - 18:40

    L'interdiction de la vente des seringues, et le refus par les phamacies de les vendre, ont été criminelles.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 01/03/2015 - 18:37

    La pharmacie ouverte tout le temps à Montreuil, c'est une excellente pharmacie. Toutes les pharmacies doivent ouvrir tout le temps. Le remède au chômage est tout trouvé.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 01/03/2015 - 18:34

    Le chiffre d'affaires du marché des médicaments sans ordonnance est certainement beaucoup plus que les 2 milliards d'euros par an annoncés par le journaliste. La France n'est pas le monde.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 01/03/2015 - 17:54

    À la pharmacie, ce ne sont pas les clients, ce sont les patients.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 23/11/2014 - 19:20

    L'Oncopole de Toulouse. C'est génial. L'État effectue les lourds investissements, et les boîtes privées en profitent. La nana avec son petit labo privé est ravie. On le comprend. C'est la vieille antienne : Nationaliser les pertes, privatiser les bénéfices.

  • disqus_nCyPUOUPqz - 14/09/2014 - 18:55

    Une question : Pourquoi les personnes filmées sont toutes en surpoids (parfois sévère) ??? Sûrement à cause de leur maladie (phobie scolaire) !!! Alors, la prise en charge psychologique et psychiatrique est indispensable. Mais, il me semble aussi nécessaire de valoriser les prises en charge multi-inter-professionnelles : Educations scolaire, sportive, diététique, philosophique. Oui, mon discours est formaté, mais c'est pour aider

  • pierreripplinger - 05/06/2014 - 08:57

    Oui, l'état psychologique d'un patient agit sur sa santé, malheureusement, c'est plutôt dans le mauvais sens : le stress augmente la tension, l'acidité gastrique, cause des eczémas... Diminuer le stress aura donc des effets bénéfiques sur les symptômes qu'il cause. En revanche, un traitement bidon ne diminuera pas le volume d'une tumeur ou un taux de cholestérol ni ne tuera un germe pathogène. L'effet placebo concerne essentiellement la perception des patients de leur propre état rapportée par eux mêmes : "je vais mieux", "j'ai moins mal"... Je concède que la production d'endorphines peut réduire la douleur et apporter un mieux être. Cela n'empêche qu'il est malhonnête et non éthique que de prétendre avoir un pouvoir magique et laisser croire que cela est réel. Si l'on veut bénéficier de cet effet, on peut l'obtenir -1- d'un traitement qui par ailleurs produit un effet physiologique réel, -2- d'un bon moment de relaxation, un massage ou de l'attention de ses proches.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 04/06/2014 - 14:00

    Pierre, tu es mal renseigné. L'effet placebo est réel. Il a été observé, et montré. La psy joue dans les maladies, dans les douleurs, et dans les guérisons.

  • disqus_KK1h3dvRMT - 04/06/2014 - 13:58

    Sympa, la censure, ici-bas. :-/ Voici le commentaire ô combien subversif que j'avais écrit, et qui est passé entre les ciseaux d'Anastasie : "Pierre, renseigne-toi mieux. L'effet placebo est réel. Il a été observé, et montré. La psy joue dans les maladies, dans les douleurs, et dans les guérisons."

  • - 04/06/2014 - 09:43

    Pierre, renseigne-toi mieux. L'effet placebo est réel. Il a été observé, et montré. La psy joue dans les maladies. Et dans les guérisons.

  • pierreripplinger - 03/06/2014 - 16:02

    Quelle charlatanerie. Est-ce bien le rôle d'un médecin de conforter ses patients dans leurs illusions et se faire plumer par des charlatans, et celui d'une chaîne publique de les promouvoir ? Ce n'est pas une question d'y croire ou pas, c'est qu'il n'y a aucune preuve que cela fonctionne au delà du placebo (le placebo n'est pas un effet réel mais l'illusion d'une cause à effet entre une amélioration et une cause présumée genre "le coq fait se lever le soleil en chantant"). Après l'homéopathie et l'acupuncture, on arrive aux tréfonds de la sorcellerie. A quand un reportage sur l'exorcisme en guise de thérapie ? Sacrifier une chèvre, ça marche contre le diabète? Honte à ce toubib qui acquiesce bêtement en répétant "on ne sait pas expliquer" alors qu'il n'y a rien à expliquer, zéro effet clinique prouvé pour ces pratiques sans plausibilité.

  • le_morvan - 06/05/2014 - 07:02

    Merci pour cette information essentielle de la réalité d'une euthanasie dépénalisée qui permet de maintenir la dignité des personnes qui font ce choix Personne ne peut décider pour autrui

  • disqus_j1FCziCDJl - 17/03/2014 - 10:59

    Bonjour, je voulais discuter un peu de cette vidéo avec vous. Etant diabétique depuis l'âge de 7 ans (je suis maintenant agée de 21 ans), je ne suis pas d'accord avec le principe que les parents doivent garder la main sur l'insuline à partir de l'adolescence voire pré-ado... Effectivement, l'enfant, l'adulte et meme la personne agée qui doivent faire des insulines auront des coups de mou et un ras le bol, et c'est normal !! Il faut arrêter de dramatiser cette période de la vie... C'est justement, en voulant garder le controle de l'insuline que les parents amèneront encore plus rapidement et plus violemment l'enfant à "péter un cable" et à vouloir arreter les injections... J'ai pris en main mon diabète dès mon entrée à l'hopital lors de sa découverte. Et oui, certains diront que c'est de l'inconscience ou meme que je mens, mais sachez que ce n'est pas du tout le cas. Certes, je suis d'accord, 7 ans c'est tot mais il faut commencer à laisser l'enfant faire ses insulines vers 8-9 ans, tout seul, à lui apprendre à calculer ses doses (il peut demander à faire de l'IF (insulino-thérapie fonctionnelle), cela consiste à voir comment l'on réagit à l'insuline et d'injecter e fonction à la quantité de glucides ingérée la dose parfaite d'insuline, c'est génial comme principe !!). On ne va pas se cacher les choses, bien sur que l'enfant ou l'ado va tester des choses. J'ai testé l'alcool par exemple, et j'ai pu constaté que la vodka me faisait faire des hyperglycémie à distance et le vin fallait juste que je mange en meme temps sans injecter d'insuline. Ca me permet lorsque je fais des soirées de réagir en fonction de ce qu'il y aura à manger et à boire. Je suis maintenant niquel en glycémie meme lors de soirées arrosées. Toutes ses choses qu'il va tester, et il va en faire que vous soyez d'accord ou non, u courant ou non, seront bien sur modérées. Il sait les conséquences du diabète, il les entend à longueur de journée... J'ai deja fait plusieurs fois des 3g - 4g, je fais ma dose d'insuline pour corriger et puis c'est bon. Je suis super bien équilibrée le reste du temps ! Ce n'est pas dramatique ces pics, il faut évidemment qu'ils ne soient pas à longueur de journée mais de manière accidentelle et exceptionelle. Bien sur, mon message n'a aucun but moral ou quoi que ce soit, je vous témoigne juste de ce que j'ai vécu, et vu dans mon entourage :) Sur ce à bientot !! :)

  • - 09/03/2014 - 19:46

    Merci pour cet épisode qui témoigne bien du quotidien des aidants :) Cependant, concernant le mari de Madeleine, qui ne veut plus monter en voiture...n'oublions pas que c'est suite à son accident de voiture que la maladie s'est aggravée...le double traumatisme (accident lui même+dégradation de son état) peut être aussi à l'origine de ce refus de monter en voiture...je comprends que Madeleine n'ai pas le choix, et que ces moments sont difficiles, peut être qu'en verbalisant cela à son mari pourrait l'aider à monter en voiture, et les aider au quotidien...ca ne coûte rien d'essayer... :) Oui, bravo madeleine!

  • disqus_DueXldXQct - 09/03/2014 - 19:25

    bravo à madeleine !

  • disqus_6LaC6yyCk7 - 24/02/2014 - 14:59

    Il manque le passage complet du invivo de mercerdi :/

Dimanche 8 Mai 20h00
Documentaire Durée : 30min Tous publics / 16:9 / stereo

Nous suivre

Publicité