france5.fr

Protestants de France

Protestants de France

Après Musulmans de France (2010), Noirs de France (2012) et Asiatiques de France (2013), France 5 poursuit son exploration des différentes composantes de notre société. Retour, dans ce documentaire en deux épisodes, sur l’histoire des protestants. Des hommes et des femmes qui, de tout temps, se sont battus pour leur liberté de pensée et de parole.

Les protestants fascinent et dérangent. Ils ont nourri mythes et fantasmes pendant des siècles. Ils ont suscité haine et rejet. Cette minorité, la plus ancienne sur le sol français, la plus secrète et jusqu’en 1940 la plus persécutée, reste méconnue du grand public.

Elle a pourtant contribué à inventer la France d’aujourd’hui. Leur histoire, c’est la nôtre. C’est celle d’une blessure française, marquée par l’intolérance et la répression. Mais c’est aussi celle d’une intégration. Les protestants de France ont participé à l’essor du capitalisme. Au nom de la république, ils ont adhéré aux grands combats chers aux Français : la démocratie, l’école, la laïcité. Malgré l’essor du mouvement évangélique, les protestants représentent désormais une infime minorité.

Est-ce là le prix à payer pour leur goût de la laïcité ? Quel est l’avenir de cette communauté ? Qui sont les protestants ? Pour la première fois, hommes politiques, pasteurs, artistes... s’expriment sur cette histoire intime et collective. Leur récit croise la parole des plus grands historiens et spécialistes du protestantisme. 

 

LES DEUX ÉPISODES DE LA SÉRIE :

1) Une blessure française

Deux millions de protestants vivent aujourd’hui en France. Pourtant, on ne sait rien d’eux. Qui sont-ils, pourquoi cachent-ils leur identité ? Pourquoi sont-ils invisibles ? L’histoire de cette minorité religieuse, la plus ancienne et la plus secrète de notre pays, est celle de combats, de résistances, mais aussi de fuites, d’exils et d’emprisonnements. La naissance de la Réforme bouleverse l’Europe du XVIe siècle en inventant la modernité. Interdits de pratiquer leur religion, persécutés, ils n’acquièrent la citoyenneté qu’avec la Révolution française. Dès lors, ils vont prendre leur revanche en accompagnant la montée du capitalisme. À la fin du XIXe siècle, ils sont définitivement réintégrés dans la société. Plusieurs d’entre eux – pasteur, hommes politiques, industriel, acteur – lèvent le voile sur leur passé encore inconnu des Français et sur ce qui les fait vivre aujourd’hui. 

2 ) Au nom de la République

L’intolérance religieuse prend fin en 1789 avec la Révolution française. Pourtant, en 1815, dans le Gard, les protestants font de nouveau l’objet d’un pogrom. Des dizaines de personnes sont massacrées en plein jour. Une blessure qui mettra du temps à guérir. Pour vivre en paix, leur grand combat sera d’asseoir la laïcité et de se fondre dans le tissu social français. Après le désastre de la Commune, ils contribuent à la naissance de la IIIe République et participent activement à l’élaboration des lois qui fondent notre démocratie : lois sur les syndicats, sur la liberté de la presse, sur la liberté d’association et, bien entendu, sur la laïcité, gage de leur protection. Ils défendent l’école publique et la scolarité pour tous jusqu’à 14 ans. La minorité autrefois persécutée s’engage en faveur du capitaine Dreyfus. Sous Vichy, elle sera aux côtés des Juifs. Une génération d’hommes et de femmes protestants s’impose sous la présidence de Mitterrand. Hasard de l’histoire ou signe ultime d’une influence de moins en moins visible mais néanmoins réelle ? Depuis les années 1960, l’essor d’une des branches du protestantisme, les évangéliques, bouleverse leur identité. Qui sont les protestants de France d’aujourd’hui ? Des croyants porteurs d’une foi ranimée ? Ou les défenseurs d’une culture qui les a rendus les plus laïcs des Français ? 

Les intervenants : 
• Patrick Cabanel, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Toulouse-Le Mirail, spécialiste de l’histoire du protestantisme.
• Alain Duhamel, politologue.
• Sébastien Fath, historien, spécialiste du protestantisme évangélique.
• Pierre Joxe, ancien ministre.
• Armelle Nouis, proviseure de l’école Estienne.
• Thierry Peugeot, industriel, ancien président du groupe PSA. • Robert Puech, ancien résistant.
• Dorothée Rajiah, pasteur de l’église Paris Centre Chrétien.
• Michel Rocard, Premier ministre (1988-1991).
• Éric Ruf, comédien, administrateur de la Comédie-Française.
• Coline Serreau, cinéaste, chef de chœur de la chorale du Delta. • Didier Sicard, professeur de médecine, ancien président du Comité consultatif national d’éthique.
• James Woody, pasteur de l’Église protestante unie de France à l’Oratoire du Louvre, à Paris. 

 

CRÉDITS : 

PROTESTANTS DE FRANCE (2x52’)

Episode 1 : Une blessure française

Episode 2 : Au nom de la République

 

Un film de Valérie Manns

Une production Compagnie des Phares et Balises.

Avec la participation de France Télévisions.

Avec le soutien du Centre national du cinéma et de l'image animée, de la Procirep - Société des Producteurs et de l’Angoa.

© Cie des Phares & Balises – 2015

Publicité