france5.fr

Le savon à froid : doux pour la peau... et la planète

Emission du
Thématiques

Le savon à froid : doux pour la peau... et la planète

CHRONIQUE - Notre spécialiste beauté Julien Kaibeck nous présente un savoir-faire typiquement français, qui fait du bien à notre peau et à l’environnement : le savon à froid.

 

 

Le savon décrypté

Un savon, c’est le résultat d’une réaction chimique dite de "saponification". Traditionnellement, on ajoute de la soude caustique à de l’huile végétale, et l’huile se transforme en détergent naturellement riche en glycérine : le savon. C’est un procédé ancestral, et on ne peut plus naturel.

Aujourd’hui hélas, tout savon du commerce ou presque, même les savons bio, sont fabriqués différemment. On chauffe des  bondillons (matières inertes détergentes préparées en industrie) qu’on conditionne et moule ensuite en savons. Les huiles végétales n’ont plus la part belle, et on retrouve le plus souvent de la graisse animale ou de l’huile de palme (dans la liste INCI, voyez Sodium tallowate pour le suif, et Sodium palmate pour l’huile de palme). La plupart de ces savons sont morts, pauvres en glycérine car on peut l’avoir ôtée, et, même s’ils lavent parfaitement, ils sont souvent trop agressifs ou trompeurs.

Le bon savon à froid, kézako ?

Le savon à froid est le savon tel qu’il était avant l’utilisation de produits et méthodes industrielles pour la fabrication du savon. Le savon à froid est naturellement riche en glycérine car elle n’est pas ôtée en cours de fabrication, et il est le plus souvent surgras grâce à l’ajout d’huile végétale vierge en fin de processus. Il est plus doux pour la peau et l’environnement que les savons industriels. Il est issu d’huiles végétales vierges saponifiées à froid. On ne chauffe pas les huiles, donc on respecte leur composition précieuse en acides gras et vitamines, antioxydants ou autres "insaponifiables".

Le savon à froid répond à une équation simple : huiles végétales vierges non surchauffées + soude  = savon + glycérine + huiles végétales avec leurs vitamines, phytostérols et insaponifiables.

Grâce à sa douceur et à sa richesse, le savon à froid est plus qu’un simple détergent. Personnalisés en fonction des huiles végétales qu’ils contiennent, les savons à froid s’adaptent à toutes les peaux, même les plus sensibles ! Ainsi, un savon à froid à l’huile de nigelle est plus traitant pour la peau grasse, alors qu’un savon à froid au beurre de karité est plus adapté aux peaux sèches. La glycérine naturelle qu’il contient, naturellement humectante, contrecarre l’effet détergent et un peu agressif par nature du savon, tout comme son pH trop basique pour la peau.

Comment reconnaître un savon à froid ?

Un savon à froid est un peu plus mou au toucher qu’un savon industriel, un peu plus gras aussi. Ses bords sont souvent irréguliers (il n’est jamais moulé ni coupé uniformément). Il est en général assez peu parfumé et sa couleur est soit celle des huiles végétales utilisées (beige, marron, crème) soit il est marbré (marbrage obtenu par superposition de couches d’huiles saponifiées avec colorants naturels uniquement).

Un savon à froid est aussi souvent quelque peu translucide. Mettez un savon neutre sans colorants devant une lumière, et vous verrez qu’il laisse passer un peu de lumière, contrairement à un savon industriel complètement opaque.

Ses ingrédients

Un savon à froid fait toujours mention des huiles végétales saponifiées au début de la liste. Ainsi, un savon à base d’huile d’olive marquera "Olea europea" ou "Sodium Oleate", d’huile de coco "Cocos nucifera" ou "Sodium cocoate". Un savon industriel par contre propose presque toujours une combinaison d’huiles saponifiées de moindre qualité : "sodium palmate" puis "sodium palm kernelate" ou "sodium tallowate" puis "sodium palm kernelate".

En outre, un savon à froid ne contient jamais les conservateurs et agents de chélation pétrochimiques typiques des savons industriels : EDTA, Tetrasodium Glutamate, BHT… Vous pouvez identifier la mention "saponification à froid" ou un logo. Les artisans de la saponification à froid aiment le faire savoir. Ils écrivent donc explicitement "saponification à froid" sur leurs savons, ou apposent un logo.

Un savon à froid, pour quoi faire ?

On l’utilise pour la toilette du corps entier, en remplacement du gel douche. Certains l’utilisent même pour le visage et/ou les cheveux. Astuce : Laissez-le sécher entre 2 utilisations car contrairement à un savon conventionnel, un savon à froid est aussi plus mou et fond plus facilement.

Où acheter un savon à froid ?

Ce savon revient en force en France, grâce au savoir-faire de très nombreux artisans qui le fabriquent à nouveau sur tout le territoire. On les trouve dans leurs ateliers en région, mais aussi sur certains marchés, dans certaines boutiques bio ou sur internet.

Voici une sélection de marques de savons à froid sélectionnées par l’Association Slow Cosmétique qui défend les artisans cosmétiques engagés :

 

Abellio, Olila, Savondou et Secrets Cosmétiques organisent aussi des ateliers de saponification à froid pour apprendre à fabriquer ce précieux savon.

Publicité

Crédits