france5.fr

Partenariats public-privé : qu’est-ce qu’on a raté ?

Partenariats public-privé: des bombes à retardements?

L'Euro 2016 s’est déroulé en France au mois de juin dernier. Ce sont donc 10 stades qui ont accueilli les plus grandes équipes européennes de foot. Seulement voilà, il a fallu financer la rénovation ou la construction de ces grands stades et pour cela, les collectivités locales ont quasi tous eu recours à un mode de financement particulier : les partenariats publics-privés. Le principe : confier à des entreprises privées l’entretien, la maintenance et l’exploitation des stades en échange d’un loyer annuel qui peut parfois être très très élevé… Et les partenariats publics-privés se multiplient sur le territoire pour toute sorte de projet ! Mais parfois ça coûte très cher au contribuable, alors ces partenariats sont-ils des bombes à retardement financières ?

Conso / Vie pratique

Partenariats public-privé : qu’est-ce qu’on a raté ?

logo-euro-2016-france-rogne1.jpg

Vous en avez FORCÉMENT entendu parler : l’Euro 2016 s’est déroulé en France au mois de juin dernier. Ce sont donc 10 stades qui ont accueilli les plus grandes équipes européennes de foot. Seulement voilà, il a fallu financer la rénovation ou la construction de ces grands stades et pour cela, les collectivités locales ont quasi tous eu recours à un mode de financement particulier : les partenariats publics-privés. Le principe : confier à des entreprises privées l’entretien, la maintenance et l’exploitation des stades en échange d’un loyer annuel qui peut parfois être très très élevé…

Et les partenariats publics-privés se multiplient sur le territoire pour toute sorte de projet !


Mais parfois ça coûte très cher au contribuable, alors ces partenariats sont-ils des bombes à retardement financières ?

 

 

Publicité

Crédits